2 “J”
Des jeux qui m’ont beaucoup plu !
Nom du jeu Habana Taxi
Auteur Dominique Ehrhard  
Éditeurs ou distributeurs

 Éditeurs ou distributeurs

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Asmodee  
Erudia jeux.comm  
Année 2004
Nombre de joueurs 3 à 7
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

enfants, ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

30 min
Caractéristique cartes
Mécanismes bluff, enfoirés et autres goujats
Thèmes Antilles, automobiles, Cuba, humour, dérision, taxis, transports, vacances, tourisme
Emplacements étagère H, rayon H
prix ludique Festival de Cannes

 Festival de Cannes

Le Super As d’Or et les As d’Or étaient décernés jusqu’en 2003 puis vint L’As d’or et enfin le Jeu de l’année.

Sélectionné 2005
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Liens externes rapides
Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage

Combien de attribuer à Habana Taxi ? Les arguments en faveur d'une appréciation modérée sont essentiellement d'ordre financier.

D'une part, le matériel fourni dans la boîte est notoirement insuffisant pour jouer. D'autre part ni l'auteur ni l'éditeur ne m'ont encore fait parvenir les boîtes de cigares socialistes qu'ils m'avaient promises.

Ces deux défauts s'avèrent cependant mineurs. Le faible prix de la boîte excuse un peu le manque de feuilles de marque. Heureusement, votre site ludique préféré met à votre disposition des feuilles  supplémentaires, qu'il vous suffira d'imprimer, et de faire découper par votre petit-frère, avec ses ciseaux à bout rond. Par ailleurs, je ne fume pas, mais quand même, ils auraient pu m'envoyer les cigares promis, qui m'auraient certainement incité à être plus gentil avec leur jeu.

Les arguments en faveur de Habana Taxi sont heureusement plus nombreux.

Habana Taxi est un jeu qui parle d'un pays cher à mon cœur, où règne le socialisme véritable (quelqu'un a toussé ?), sous la haute et généreuse bienveillance du Lider Maximo. Ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de visiter ce pays magnifique seront peut-être tentés de le faire. Croyez-moi, c'est un des plus beaux séjours qu'on puisse imaginer.

Habana Taxi est un jeu d'enfoirés. On se promet la solidarité, et chacun tire la couverture à soi. Il serait pourtant si facile de s'entendre pour tous prendre le même taxi, et ainsi finir premiers ex-æquo. On ne sait pas pourquoi certains sont tentés de jouer cavaliers seuls… surtout au pays du socialisme véritable.

Habana Taxi est un jeu facile à apprendre, et rapide à jouer.

Habana Taxi est un jeu de Dominique Ehrhard, l'un des tous meilleurs auteurs de jeux de société actuels, même si ce n'est là qu'une des facettes d'un touche-à-tout de génie (qui a cependant oublié de m'envoyer ma boîte de cigares).

Habana Taxi est le premier jeu publié par un véritable ami, Ludovic Vialla, qui a modestement choisi le jeu d'un autre auteur que lui-même, pour inaugurer son activité d'éditeur (et qui a aussi oublié de m'envoyer ma boîte de cigares).

Habana Taxi ne contient aucun dragon ni aucun magicien.

Tous ces arguments plaident clairement en faveur de deux au firmament de JeuxSoc. Le jeu aurait presque pu mériter les fameux trois cœurs (mais il aurait fallu envoyer les cigares, mettre un peu plus de feuilles de marque dans la boîte, et préciser un ou deux points de règle en particulier).
Habana Taxi a des défauts, mais comme il nous a beaucoup fait rire, il lui sera beaucoup pardonné !

Pour en savoir plus sur Habana Taxi, Cuba et le socialisme véritable

Profitons du jeu pour parler un peu d'une île extraordinaire, peuplée de gens tout aussi extraordinaires. Les dessins de Bernard Bittler sont tirés du jeu

1 : Édifice Bacardi
construit à Santiago en 1899 par Emilio Bacardi, dont la famille a donné son nom au fameux rhum

2 : Canne à sucre
souvent transformée en sirop, il arrive qu'on la laisse fermenter…

3 : Capitole
à La Havane, Il Capitolio est la copie conforme du Capitole américain de Washington

4 : Casa de la Trova
La Casa de la Trova est le véritable lieu de vie des musiciens santiagueros

5 : Maison typique
de style colonial dans toutes les villes

6 : Église
le socialisme véritable n'empêche pas d'apprécier les cigares, le rhum et l'opium du peuple

7 : Palacio de los Capitanes Generales
l'un des édifices les plus grandioses de La Havane, abrite aujourd'hui le Musée de la Ville

8 : Malecon
le boulevard long de six kilomètres qui surplombe l'océan au nord de La Havane

9 : José Marti
penseur et précurseur de l'anti-impérialisme, José Marti est très présent à Cuba

10 : Ministère de l'intérieur
le portrait du Che occupe toute la façade du Ministère de l'intérieur

11 : El Morro
bâti au xvie siècle par les Espagnols, le fort Morro domine l'entrée du port de La Havane

12 : Fabrica de tabacos
les cigares sont bons pour la santé économique de l'île

13 : Musée de la Révolution
À l'extérieur, le bateau « Granma » : c'est l'embarcation des révolutionnaires, pilotée par Castro accompagné du Che, en provenance du Mexique

14 : Gran Teatro
à La Havane, plus vieux théâtre en activité des Amériques

15 : Tropicana
le célèbre cabaret de La Havane, avec ses danseuses socialistes…

Une boîte trop petite ? Pas de problème

Si vous pensez, comme beaucoup d'autres, que le format kangourou est un peu trop étroit pour Habana Taxi, rien ne vous empêche de lui fabriquer une boîte plus grande. Elle pourra accueillir les deux plans de jeu aimablement fourni aux lecteurs de JeuxSoc par l'éditeur (qui a cependant oublié de mettre les cigares en pièce jointe).

Le plan de jeu des dépenses permet de tenir les comptes, à l'aide de pions que vous volerez dans un jeu moins intéressant (ça ne manque pas) ou des marqueurs également à imprimer.

Le plan de jeu des visites permet de mémoriser les lieux visités par tous les joueurs. Il suffit après chaque voyage de poser un marqueur de sa couleur sur tous les lieux visités.

Les marqueurs pour 7 joueurs, utilisables sur les deux plans de jeu, sont également disponibles ici.

Une fois tout ce beau matériel imprimé, collé sur du carton fort, et découpé soigneusement, vous voudrez bien sûr vous fabriquer une boîte à la hauteur. Pour cela, vous disposerez de la couverture en bonne résolution.

Variantes JeuxSoc

Habana Taxi est un jeu qui permet toutes les variantes possibles.

Pour corser un peu les parties, il est possible d'augmenter les gains de fin de partie, liés aux dépenses. On peut aussi attribuer une prime en points de victoire à ceux qui font beaucoup de voyages, en donnant par exemple un point de plus par destination à partir de la onzième. De la sorte les batailles devraient être plus rudes, ainsi que les discussions pour payer le taxi.

On pourrait aussi prévoir la possibilité de racheter des cartes d'embrouille pour une somme déterminée en dollars ou en points de victoire, dès lors qu'au moins 5 cartes ont déjà été jouées. On paye, on brouille le paquet de cartes défaussées, puis on tire la première.

Certaines cartes sont très puissantes, comme la panne. Dans une partie à 6 ou 7 joueurs, il peut être rigolo de distribuer au début les cartes d'embrouille face visible, de sorte qu'on connaisse ensuite le pouvoir de nuisance de chacun.

Tous ces éléments sont téléchargeables dans les liens.

Foire Aux Questions

Quelques réponses de Dominique Ehrhard à des questions fréquemment posées…

Comme pour beaucoup de jeux de négociation, des cas particuliers se produisent de temps en temps. Pour ne pas alourdir inutilement la règle, nous avons préféré n'indiquer que la règle générale, en imaginant qu'il était dans l'esprit du jeu que les joueurs se mettent d'accord entre eux, pour résoudre les cas particuliers qui peuvent se présenter.
Je vais essayer de préciser quelques points litigieux, tout en encourageant les joueurs à adopter leur propres interprétations des règles, si celles-ci leurs conviennent mieux.

En ce qui concerne les tarifs des taxis, une grossière erreur s'est glissée dans le récapitulatif de fin de règles, c'est bien la répartition indiquée dans la règle qui est correcte. Cette somme correspond à « X joueurs, le prix de la course est de 2 X + 1 $ ».

Les feuilles de marque sont en nombre très limité (ceci afin de permettre un prix de vente abordable), trois solutions : les photocopier, télécharger les feuilles que François fournit gentiment sur ce site, fabriquer les deux mini-plans de jeu que le même François propose encore plus gentiment (quel boulot, et ce toujours sans avoir reçu la moindre boîte de cigares !).

En ce qui concerne le prix de la course : a priori je suis partisan de réunir la somme EXACTE. Cela peut poser problème si les joueurs soupçonnent l'un d'entre eux d'avoir joué une carte débarquant le ou les joueurs qui ont payé le moins. Aussi pour éviter des solutions de blocage systématique, je propose la variante suivante : après avoir retourné leurs cartes d'événement, les joueurs les appliquent à tour de rôle, MAIS PEUVENT AUSSI DÉCIDER DE NE PAS S'EN SERVIR. La carte est alors immédiatement défaussée (seules les cartes neutres sont reprises en main). Évidemment, avec cette variante, il ne faut pas tenir compte de l'indication « Concerne également le joueur qui a joué cette carte ».

Cette modification devrait permettre des coups de bluff et de chantage assez réjouissants, du style : « soit tu payes le plus, et je n'utilise pas ma carte Celui qui paye le moins descend du taxi ou alors c'est moi qui paye le plus, et je me servirai de ma carte ». Ah oui, mais est-ce qu'il bluffe ou pas ?

Petite réponse à la question « Si je suis seul dans le taxi, est-ce que je suis obligé de payer la course et de me déplacer ? » : bien sûr que non : il suffit de ne rien payer, et vous ne vous déplacez pas.

Autre précision : « Vous continuez en stop » revient dans le jeu à dire que vous arrivez trop tard pour visiter un monument. En fait, c'est comme si vous ne vous déplaciez pas.

Les négociations : il n'y a pas d'ordre, tout se décide en même temps. Lorsque les joueurs empruntant le même taxi se sont tous mis d'accord, les négociations sont closes pour ce taxi (jusque-là chacun peut modifier ses propositions). Au bout de trois minutes, les joueurs qui n'ont pas réussi à réunir le prix de la course ne partent pas. Rappelons que du moment que le prix de la course est réuni, tous les joueurs qui ont choisi ce taxi se déplacent (sauf ensuite, s'ils se font débarquer en raison des cartes d'événement).

Les cartes d'événement : a priori elles sont conçues pour pouvoir être appliquées en même temps, mais comme pour certaines il faut désigner un taxi, l'ordre dans lequel elles sont appliquées peut être déterminant. Le plus élégant est effectivement d'appliquer les cartes chacun son tour, en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, en désignant un premier joueur (le Lider Maximo ?). Il changera à chaque nouveau tour de jeu (il posera devant lui un badge du Che, que vous aurez récupéré dans la boîte où vous avez rangé votre collection de pins à la fin des années 90).
Avec la variante proposée plus haut, à son tour, le joueur choisit s'il utilise ou non sa carte. S'il ne l'utilise pas, elle est défaussée immédiatement, sinon l'effet est valide pour ce tour de jeu. N'oubliez pas que certaines cartes annulent d'autres cartes, « Crevaison », « Mauvais temps », « Embouteillage », et ce quel que soit l'ordre dans lequel les cartes sont jouées.

Quelques précisions concernant les cartes :

LIMOUSINE :
les joueurs se déplaçant dans ce taxi négocient une seconde fois. Ils ne sont pas obligés de répartir le tarif de la même façon que lors de la première négociation. Si une carte « Parasite » ou « Égoïste » est jouée ensuite contre ce taxi, c'est la somme globale payée par chaque joueur lors des deux négociations qui est prise en compte.
 
GROS POURBOIRE :
le texte de la carte est très clair : chaque joueur paye en plus une somme égale au nombre de joueurs présents dans le taxi
 
SUPER TURBO :
« Ce taxi arrive en premier » signifie qu'il est le seul à arriver en premier, les deux autres arrivent donc forcément en deuxième ou troisième position.
 
CREVAISON :
si le taxi est le seul à se déplacer, il arrive en dernier. Mais comme il est le seul, cette place revient à être également le premier… et donc les passagers peuvent visiter trois monuments !
 
CARTE PANNE :
certains joueurs trouvent cette carte trop violente. On peut décider de les retirer du jeu. Dans ce cas, chaque joueur prend au début du jeu, 4 cartes d'événement à trois joueurs, 3 cartes à quatre joueurs, 2 cartes à 5, 6 ou 7 joueurs.
 
Déplacements des taxis et visite des monuments :
l'ordre d'arrivée des taxis est déterminé uniquement lorsque toutes les cartes Événement ont été jouées.
Les joueurs ne sont pas obligés de visiter les mêmes monuments. Par exemple, si le taxi arrive en deuxième position, chaque joueur choisit les deux monuments qu'il veut visiter. Ces deux monuments peuvent être différents de ceux choisis par les autres joueurs qui se déplacent avec ce taxi.

Dominique Ehrhard

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage

1 référence bibliographique

Pour en savoir plus sur ce jeu, pourquoi ne pas vous plonger dans un bon livre ou une bonne revue ?

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage
Cliquez pour dupliquer cette page avec le sommaire et le menu dans une nouvelle fenêtre   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
 : escaleajeux.fr/fiche/haban
Rédaction : François Haffner
Date de publication inconnue

 Signaler une amélioration

Vous pouvez signaler ici tout ce qui vous semble souhaitable pour améliorer cette présentation et, de manière générale, la qualité du site :
Merci de participer à améliorer le site !

 Sélections

Il existe trois types de sélections : Lorsque le jeu appartient à une sélection, son libellé est précédé du symbole . En cliquant sur ce symbole, le jeu est retiré de la sélection.
 
Lorsque le jeu n’appartient pas à la sélection, son libellé est précédé du symbole . Il suffit de cliquer sur ce symbole pour que le jeu soit ajouté à la sélection.
 
Vous pouvez créer, modifier ou supprimer une sélection, ainsi que créer ou gérer vos groupes depuis le menu “membre” en haut de la page.

 Mémo perso

Si vous le renseignez et comme l’indique son nom, le mémo perso, ne peut être vu que par vous-même.
Il apparaît dans les tableaux issus de tris ou d’une recherche ().
Il est également possible de faire une recherche avancée sur un ou plusieurs mots du mémo perso, par exemple, rechercher tous les, jeux où l’on a inscrit en mémo « offrir à Tatie Germaine »
Profil / préférences
Modifier vos coordonnées et vos préférences
Accéder à la gestion des liens externes
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Dupliquer cette page
dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet
Recherche ludique multi-sites
Rechercher ce jeu sur plusieurs sites ludiques, à l’aide de Google
Parler de ce jeu sur Facebook
Il suffit de cliquez ici
Envoyer un courriel à un(e) ami(e)
pour lui signaler cette présentation
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Pour créer un lien vers cette présentation :
— ouvrir JeuxSoc sur cette page : http://jeuxsoc.fr/fiche/haban
— afficher la page seule (sans cadres) : http://jeuxsoc.fr/jeu/haban.0.0
Cliquez pour afficher
les jeux de cette sélection
dans le sommaire à gauche
 
espace membre

Vous n'êtes pas connecté(e)