2 “J”
Des jeux qui m’ont beaucoup plu !
Nom du jeu I love brocoli
Auteur Matthieu Lanvin  
Éditeur ou distributeur

 Éditeur ou distributeur

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Cocktail Games  
Année 2017
Nombre de joueurs 4 à 100
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

30 min
Mécanismes ambiance, quiz
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Liens externes rapides

Sur chacune des faces des cartes de I love brocoli, on trouve six affirmations. À chacune de ces affirmations (« J'ai déjà lu un Goncourt », « J'ai un tatouage », « J'ai déjà menti sur mon CV », etc.), tout le monde peut répondre par oui ou non.

Un des joueurs quitte la pièce et les autres déterminent une des 6 affirmations. Ils affichent ensuite devant eux leur réponse : Oui ou Non. Le joueur qui était sorti peut maintenant rentrer et il doit deviner à laquelle des 6 affirmations les autres joueurs ont répondu.

Un mode de jeu en équipe est également proposé.

Quel que soit le mode proposé, c'est simple et ça marche !

En mode « Grand Événement », à plus de 16 joueurs, on se divise en deux groupes : ceux qui répondent Oui d'un côté et ceux qui répondent Non de l'autre. La boîte de I love brocoli annonce la possibilité de jouer de 4 à 100 joueurs. C'est faux : on peut aussi jouer à 120 ou à 150 joueurs si on ajoute l'extension mégaphone.

Cliquez pour réafficher cette page avec le sommaire et le menu   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : François Haffner
Publié le 30 juillet 2017