jeu traditionnel
Jeu traditionnel parfois pratiqué depuis la nuit des temps.
Impossible de donner une cote
Nom du jeu Jeu des quatrarmes
Auteur non mentionné  
Éditeurs ou distributeurs

 Éditeurs ou distributeurs

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Les 7 Cailloux  
Bouque  
Ceméa Publications  
Année 1915
Nombre de joueurs 2
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

1 h
Caractéristiques non vu ailleurs, jeu de pions, tablier rectangulaire et pions, tablier rect. N x N+1 cases et pions
Mécanismes combinatoire à information parfaite, maîtrise
Emplacements bibliothèque, étagère J, rayon J
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage
Une présentation par Michel Boutin  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

2001 : dans Jeux de pions pour aujourd’hui

2014 : réédition chez Les 7 Cailloux

Le centenaire de la première guerre mondiale était l'occasion de parler du jeu paru à cette époque, et du contexte de sa publication.

C'est l'éditeur Les 7 Cailloux qui nous propose de redécouvrir le jeu, agrémenté des précisions historiques et encyclopédiques du spécialiste incontesté des jeux de la belle époque, Michel Boutin.

Conmptez les pions déjà captutrés : on note une nette avance du Maréchal Joffre sur son adversaire teuton !

Histoire du jeu

« Plus amusant que les dames, plus simple que les échecs » est un slogan, fréquemment utilisé depuis le début du xxe siècle par les inventeurs et les éditeurs, qui espèrent ainsi capter l’attention d’un large public. « Quatrarmes »  se pratique avec des pions hiérarchisés (fantassins, cavaliers, canons, aéros) comme aux échecs, mais pour gagner la partie un joueur doit capturer tous les pions adverses, comme aux dames.

Ce jeu de pions, à règles simples et à tactique raffinée, est en adéquation avec son époque qui était caractérisée par un climat collectif de revanche et de propagande.

Ce jeu de pions a été inventé et édité pendant la Grande Guerre. Deux références sont inscrites sur le tablier du jeu : « Création O’Galop » et « Imp-édit H. Bouquet ». O’Galop, pseudonyme de Marius Rossillon (1867-1946), a illustré de nombreux périodiques dès la fin du xixe siècle. Il est aussi connu pour ses créations : « Bibendum » pour la société Michelin ; livres pour enfants ; jouets ; etc. Il a même demandé et obtenu un brevet en 1924 pour son invention intitulée « Jouet démontable et interchangeable ». Quelques années plus tôt, il a illustré « Quatrarmes » : le tablier (représentant des tranchées de la Grande Guerre) et le couvercle de la boîte.

Quant à Henri Bouquet, il a déposé plusieurs marques pour ce jeu : « Le jeu des tranchées » en décembre 1914 ; « Quatrarmes », « Les quatres armes » et « Les 4z armes, … » en avril 1915. Il est inscrit dans le bottin du commerce de la Seine en 1916-17 où il précise son adhésion à « Unis-France » (un label de promotion pour les produits français contre la concurrence allemande). Cette annonce est illustrée par un visuel du jeu « Quatrarmes » avec la mention « Médaille de Vermeil au Concours Lépine 1916 » qui est un argument publicitaire à cette époque. La brève inscription de l’éditeur Henri Bouquet dans le bottin du commerce et la présence de « Quatrarmes » dans le catalogue du Grand Magasin parisien « Au Bon Marché » confèrent au jeu une réelle existence sociale pendant la Grande Guerre. Henri Bouquet était aussi un créateur de jeux et de jouets. En particulier, il a inventé un jeu breveté, intitulé « Jeu de société » où l’adresse des joueurs a un rôle déterminant.

L’éditeur-inventeur H. Bouquet et l’illustrateur-inventeur O’Galop n’ont pas obtenu de brevet pour  « Quatrarmes ». Bien que l’indication « Breveté S.G.D.G. », figure sur la boîte, ce jeu n’est pas répertorié dans le registre des brevets d’invention français.

Sur le catalogue « Au Bon Marché », on trouve d’autres jeux relatifs à la Grande Guerre : L’Attaque, Le Black-Boche, Jeu du Canon Tue-Boches. De même, l’éditeur Revenaz & Rabernat n’a pas hésité à publier un jeu de pions avec le titre « La guerre aux Boches ».

Ces quelques jeux mettent parfaitement en lumière l’état d’esprit des Français pendant la Grande Guerre. L’illustration de la boîte de « Quatrarmes » s’inscrit dans ce ressentiment qui s’est développé après la défaite de 1871. L’illustration du couvercle de la boîte montre le maréchal français Joseph Joffre et l’Allemand Wilhelm von Hohenzollern (dit le « Kronprinz ») en train de terminer une partie. Ces deux personnages historiques, qui ont participé à la Grande Guerre à des postes de commandement, se retrouvent ici, face à face dans un combat pacifique, pour déplacer des pions sur un tablier. La partie est mal engagée pour le Kronprinz qui semble désappointé devant la stratégie d’un maréchal français, ravi de lui avoir capturé un grand nombre de pions. Cette illustration amusante est atypique en comparaison des images violentes et du vocabulaire agressif qui caractérisaient de nombreux jeux et jouets de cette époque.

De nombreuses inventions de jeux, dont « Quatrarmes », n’ont pas besoin d’une comparaison avec les dames et les échecs pour exister. Ces « nouveaux jeux » ont leur propre logique interne et sont souvent en parfaite harmonie culturelle et historique avec leur époque. L’illustration humoristique de « Quatrarmes » et ses qualités ludiques en font un outil éducatif indéniable un siècle après le début de la Grande Guerre.

Michel Boutin

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage

2 références bibliographiques

Pour en savoir plus sur ce jeu, pourquoi ne pas vous plonger dans un bon livre ou une bonne revue ?

Partager cette présentation

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage
Cliquez pour dupliquer cette page avec le sommaire et le menu dans une nouvelle fenêtre   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : Michel Boutin
Publié le 20 avril 2008
Modifié le 20 avril 2014

 Signaler une amélioration

Vous pouvez signaler ici tout ce qui vous semble souhaitable pour améliorer cette présentation et, de manière générale, la qualité du site :
Merci de participer à améliorer le site !

 Sélections

Il existe trois types de sélections : Lorsque le jeu appartient à une sélection, son libellé est précédé du symbole . En cliquant sur ce symbole, le jeu est retiré de la sélection.
 
Lorsque le jeu n’appartient pas à la sélection, son libellé est précédé du symbole . Il suffit de cliquer sur ce symbole pour que le jeu soit ajouté à la sélection.
 
Vous pouvez créer, modifier ou supprimer une sélection, ainsi que créer ou gérer vos groupes depuis le menu “membre” en haut de la page.

 Mémo perso

Si vous le renseignez et comme l’indique son nom, le mémo perso, ne peut être vu que par vous-même.
Il apparaît dans les tableaux issus de tris ou d’une recherche ().
Il est également possible de faire une recherche avancée sur un ou plusieurs mots du mémo perso, par exemple, rechercher tous les, jeux où l’on a inscrit en mémo « offrir à Tatie Germaine »
Profil / préférences
Modifier vos coordonnées et vos préférences
Accéder à la gestion des liens externes
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Dupliquer cette page
dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet
Recherche ludique multi-sites
Rechercher ce jeu sur plusieurs sites ludiques, à l’aide de Google
Parler de ce jeu sur Facebook
Il suffit de cliquez ici
Envoyer un courriel à un(e) ami(e)
pour lui signaler cette présentation
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Pour créer un lien vers cette présentation :
— ouvrir JeuxSoc sur cette page : http://jeuxsoc.fr/fiche/j_qua
— afficher la page seule (sans cadres) : http://jeuxsoc.fr/jeu/j_qua.0.0
Cliquez pour afficher
les jeux de cette sélection
dans le sommaire à gauche
 
espace membre

Vous n'êtes pas connecté(e)