2 “J”
Des jeux qui m’ont beaucoup plu !
Nom du jeu Kimono
Auteur Hinata Origuchi  
Éditeurs ou distributeurs

 Éditeurs ou distributeurs

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Mad Distribution  
Superlude  
Année 2017
Nombre de joueurs 2 à 4
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

30 min
Caractéristique cartes
Mécanisme gain par score
Thèmes Japon, Orient
Emplacements rayon K, tiroir K
Site officiel  Site officiel
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Liens externes rapides

À la lecture des règles de Kimono, on s'attend à jouer à un rami un peu tarabiscoté et joliment mis en scène.

En fait, c'est à un sprint qu'on va participer ! La partie est en effet très courte et il ne suffit pas de bien jouer : le moindre faux pas peut vous aliéner la victoire.

Sachant qu'on ne pourra pas piocher ni poser plus de douze cartes, il s'agit d'optimiser en permanence pour rafler les meilleurs emplacements sans oublier les bonus de fin de partie qui peuvent faire la différence.

Le jeu est admirablement présenté avec cependant un petit bémol : les boutons légèrement trop grands (à moins que ce ne soit le tableau de marque qui soit un peu trop petit).

On enchaîne les parties avec plaisir en découvrant à chaque fois de nouvelles tactiques.

Cliquez pour réafficher cette page avec le sommaire et le menu   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : François Haffner
Publié le 22 avril 2018
Correction : Paul Lequesne