2 “J”
Des jeux qui m’ont beaucoup plu !
Nom du jeu
alias
Palais Royal
Vauban
Auteur Xavier Georges  
Éditeur ou distributeur

 Éditeur ou distributeur

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Filosofia  
Année 2008
Nombre de joueurs 2 à 4
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

1 h
Caractéristique prototype
Mécanismes affectation des travailleurs, collecte, combinaisons, majorité
Thèmes Grand Siècle, histoire
Emplacements étagère P, rayon P
prix ludique Boulogne-Billancourt

 Boulogne-Billancourt

Le Concours de Boulogne-Billancourt récompense chaque année plusieurs jeux non édités français ou étrangers.

Prix 2007
Sites officiels  Site officiel
 Variante officielle
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Vidéorègles  sur L2MJ    sur Le Repaire
Liens externes rapides
Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage

Primé à Boulogne-Billancourt sous le nom de Vauban, le jeu de Xavier Georges a changé de thème pour se situer à Versailles, et s'appeler Palais Royal.

La réalisation somptueuse, due en particulier au talent de l'illustrateur Michael Menzel, mais aussi à l'abondance et à la qualité du matériel, donne vraiment envie de jouer.

Palais Royal n'est pas en soi révolutionnaire (ce qui semble logique vu le thème). On retrouve des mécanismes éprouvés d'autres jeux : pions à distribuer entre plusieurs lieux, majorités, actions à réaliser sur plusieurs lieux dans un ordre déterminé. Si vous avez aimé L’Âge de pierre ou Cuba, vous ne devriez pas être dépaysé, et ce d'autant plus que l'illustrateur est le même.

La réalisation de l'édition française est très réussie. Nous avons la chance de bénéficier d'une édition monolingue, alors que nos amis anglophones « subissent » une édition bilingue, où le texte explicatif de chacun se trouve nécessairement réduit.

Les cartes de lieu ont deux faces. L'une est richement illustrée, mais sans commentaires. L'autre face servira pendant les premières parties, le temps de se familiariser avec les effets des huit cartes de lieu.

Le principe du jeu est de positionner des serviteurs dans le palais, en les faisant d'abord rentrer par la grille principale, puis se déplacer de pièce en pièce pour atteindre les lieux de pouvoir : cabinet du roi, chambre de la favorite, etc. Le but est de remporter des points de victoire, essentiellement en recrutant des nobles. Chaque fois qu'un serviteur a fait son office, il quitte le palais. Il s'agit donc de bien gérer ses ressources et ses influences. On ne ressent toutefois pas d'impression d'impuissance comme dans de nombreux jeux où les possibilités sont aussi importantes.

Les nobles sont en gros de deux types : les couples qui rapportent beaucoup de points de victoire mais ne font plus rien jusqu'à la fin du jeu (à quoi ça sert d'être noble, s'il faut travailler ?), et les nobles seuls qui rapportent moins de points de victoire, mais aident un peu le joueur par leurs faveurs. Il ne faut pas négliger le pouvoir très puissant de certains nobles, comme celui qui permet de se déplacer en diagonale : dans les faits, il permet tout au long du jeu de se déplacer deux fois plus vite dans le palais.

Comptez une ou deux parties pour assimiler les règles.

 

L'énigme du Palais Royal

Sans rien nier à la qualité des illustrations de Michael Menzel, force est de constater qu'il a pris d'amusantes libertés avec l'histoire de France. Bien que Louis XIV eût de nombreuses maîtresses et favorites, jamais il ne lui serait venu à l'idée d'emprunter celle de son arrière-petit-fils, Madame de Pompadour, qui d'ailleurs ne naquit que six ans après sa mort ! Il aurait d'ailleurs eu du mal à se promener avec elle dans les escaliers sous le regard du cardinal de Richelieu, décédé quant à lui un an avant la naissance du roi !

Mais Louis XV aurait eu d'autres sujets de jalousie envers son arrière-grand-père. Regardez bien l'image ci-dessous et trouvez pourquoi :

Deux erreurs au moins se sont glissées dans l'illustration…

  • Un mobilier
  • Un objet

Sources Wikipédia : pour le mobilier, pour l'objet.

À Boulogne-Billancourt sous le nom de Vauban


Crédit photo : Ludothèque de Boulogne-Billancourt

Un immense merci à l'auteur qui a eu la gentillesse de m'offrir un des prototypes de Vauban : un cadeau que le collectionneur apprécie vraiment.

Il est un peu dommage que le thème initial n'ait pas été retenu : il était certainement plus en adéquation avec les mécanismes du jeu.

Peut-être les éditeurs ont-ils eu peur que Vauban soit insuffisamment connu en dehors des provinces où il édifia ses fortifications.

 

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage

1 référence bibliographique

Pour en savoir plus sur ce jeu, pourquoi ne pas vous plonger dans un bon livre ou une bonne revue ?

  • Afficher le sommaire des jeux abordés
    dans « Plato n° 24 »
    Plato n° 24
Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage
Cliquez pour dupliquer cette page avec le sommaire et le menu dans une nouvelle fenêtre   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
 : escaleajeux.fr/fiche/palai
Rédaction : François Haffner
Publié le 28 décembre 2008
Correction : Paul Lequesne

 Signaler une amélioration

Vous pouvez signaler ici tout ce qui vous semble souhaitable pour améliorer cette présentation et, de manière générale, la qualité du site :
Merci de participer à améliorer le site !

 Sélections

Il existe trois types de sélections : Lorsque le jeu appartient à une sélection, son libellé est précédé du symbole . En cliquant sur ce symbole, le jeu est retiré de la sélection.
 
Lorsque le jeu n’appartient pas à la sélection, son libellé est précédé du symbole . Il suffit de cliquer sur ce symbole pour que le jeu soit ajouté à la sélection.
 
Vous pouvez créer, modifier ou supprimer une sélection, ainsi que créer ou gérer vos groupes depuis le menu “membre” en haut de la page.

 Mémo perso

Si vous le renseignez et comme l’indique son nom, le mémo perso, ne peut être vu que par vous-même.
Il apparaît dans les tableaux issus de tris ou d’une recherche ().
Il est également possible de faire une recherche avancée sur un ou plusieurs mots du mémo perso, par exemple, rechercher tous les, jeux où l’on a inscrit en mémo « offrir à Tatie Germaine »
Profil / préférences
Modifier vos coordonnées et vos préférences
Accéder à la gestion des liens externes
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Dupliquer cette page
dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet
Recherche ludique multi-sites
Rechercher ce jeu sur plusieurs sites ludiques, à l’aide de Google
Parler de ce jeu sur Facebook
Il suffit de cliquez ici
Envoyer un courriel à un(e) ami(e)
pour lui signaler cette présentation
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Pour créer un lien vers cette présentation :
— ouvrir JeuxSoc sur cette page : http://jeuxsoc.fr/fiche/palai
— afficher la page seule (sans cadres) : http://jeuxsoc.fr/jeu/palai.0.0
Cliquez pour afficher
les jeux de cette sélection
dans le sommaire à gauche
 
espace membre

Vous n'êtes pas connecté(e)