2 “J”
Des jeux qui m’ont beaucoup plu !
Nom du jeu
alias
Petits Monstres
Kleine Monster
Auteurs Hélène Lapointe  
Pierre Nicolas Lapointe  
Éditeur ou distributeur

 Éditeur ou distributeur

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Haba  
Année 2003
Nombre de joueurs 2 à 4
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

bambins, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

15 min
Mécanismes mémoire, observation, rapidité, vivacité
Emplacements rayon P, tiroir P
Règle du jeu  La règle sur Ludism
Liens externes rapides
Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage

2003 a marqué l'arrivée en force des auteurs français chez Haba, la célèbre marque aux boîtes jaunes. Comme pour Axel de La Taille et son Le Clown acrobate, il s'agit d'un premier jeu édité pour Hélène et Pierre-Nicolas Lapointe.

 

Petits monstres (Kleine Monster) est un jeu d'observation rapide et de mémoire. Il y a des jeux où il ne faut pas être manchot. Ici, au contraire, on ne joue qu'avec une main. C'est cette main qui doit être la plus rapide à attraper le drôle de bonhomme, quand ce dernier apparaît sur le dé. C'est avec cette seule main qu'on retourne ses jetons, pour en regarder la couleur et attraper encore une fois le monstre au centre de la table.

Un vrai bonheur, exclusivement réservé aux jeunes joueurs, ainsi qu'à leurs parents, et grands-parents.

Note importante

Le jeu étant sorti presque en même temps que Maka Bana, Pierre-Nicolas Lapointe avait eu la bonne idée de faire un banc d'essai comparatif et objectif des deux jeux, d'où il ressortait un net avantage pour son jeu !
Ce banc d'essai m'avait à l'époque un peu déprimé, tant l'avantage de Petits Monstres était évident. J'avais même apprécié les paroles de réconfort à mon égard à la fin du test.
Mais, avec le temps, je me demande si ce banc d'essai n'était pas un peu légèrement orienté, ce qui pourrait s'expliquer par le fait que l'auteur était aussi le testeur, contrairement à toutes les règles de déontologie en vigueur.

J'ai donc procédé à un examen attentif de la boîte, et de la règle, et ce que j'ai découvert dépasse l'entendement. On nous trompe ! On se moque de nous ! Il est donc de mon devoir de critique indépendant d'attirer votre attention sur les graves erreurs qui parsèment Petits Monstres. Elles sont au nombre de 7, comme toujours dans le jeu des erreurs…

  1. La plupart des enfants de 5 ans, à qui s'adresse le jeu, ont du mal à lire la règle, qui n'est émaillée d'aucune illustration. Pire : la seule illustration présente est différente selon qu'on est dans les pages allemandes, anglaises, françaises ou flamandes. Pourquoi une telle discrimination ? Bien entendu, le monstre qui illustre les règles françaises est beaucoup moins bien que celui des autres règles, comme d'habitude
     
  2. Pire : il faut d'abord lire quatre pages écrites entièrement en allemand littéraire (prévoir 6 heures), puis quatre pages écrites en anglais (prévoir 47 minutes), avant de tomber enfin sur la règle en français. Autant dire que la plupart des enfants de 5 ans ont raccroché depuis longtemps.
     
  3. La règle commence par ces mots : « Dans tous les coins du château, ça rigole… ». Or, il faut noter qu'aucun château n'est livré avec la boîte ! Monsieur Lapointe croit peut-être que tout le monde vit dans un château !
     
  4. On devrait trouver dans la boîte 48 cartes représentant des monstres. Or aucune carte ne se trouve dans la boîte. En revanche, il y a 48 jetons ronds en carton, provenant probablement d'un autre jeu. Cette négligence est scandaleuse : tout le monde n'a pas les moyens de se payer tous les jeux de l'éditeur pour remettre, dans chaque boîte, le contenu qui est le sien.
     
  5. Plus loin dans les règles, il est écrit : « Si le dé est tombé sur un point de couleur… ». Et comment fait-on pour le savoir ? Par principe, la face sur laquelle retombe un dé n'est pas visible ! Il est évident que le jeu n'a pas été testé sérieusement
     
  6. Encore un peu plus loin : « Le dé est tombé sur le symbole du monstre ? ». Même réflexion qu'en 5.
    Toutefois, ma longue expérience en matière ludique m'a permis de constater que le dé comportait deux faces « monstre » (probablement une erreur d'impression), et que ces deux faces étaient opposées l'une à l'autre. Il est donc possible, de manière certaine, de pronostiquer que si une face monstre est visible au-dessus du dé, l'autre face monstre est celle sur laquelle le dé est tombé. Mais alors, pourquoi une telle complication ? N'aurait-il pas été plus simple de dire qu'il suffisait que la face supérieure du dé soit un monstre ? Tout le monde n'a pas mes capacités extraordinaires d'observation, et je connais de nombreuses familles qui ont relégué le jeu à cause de ce défaut.
     
  7. « La partie est terminée dès qu'un joueur a quatre cartes-monstres dans la main : il gagne la partie ». Alors là, c'est du grand n'importe quoi ! Au début de la règle, on nous dit de prendre neuf cartes et de les poser devant soi en trois rangées de trois. En fait, dès qu'un joueur a posé cinq cartes, il lui en reste quatre en main et il a gagné ! Le reste de la règle ne sert donc à rien, pas plus que le dé ou le monstre. On aurait pu économiser trois pages de règles inutiles et, partant de là, n'avoir à lire qu'une seule page en allemand et une seule page en anglais, avant de tomber enfin sur la règle écrite en français.

Il est dommage qu'un éditeur aussi réputé que Haba se soit laissé persuader d'éditer un jeu aussi mal testé, sans même se donner la peine de relire la règle. Ce n'est pas parce que la réglementation européenne impose d'avoir un quota d'auteurs français, qu'il faut prendre n'importe quel jeu. La France ne manque pas de jeunes auteurs talentueux, et on se demande ce qui a dicté ce choix éditorial plus que critiquable.

Il était de mon devoir de webmestre indépendant de dénoncer ces faits. Je sais que cela me vaudra des inimitiés, mais je préfère rester droit dans mes bottes plutôt que de céder à une facilité délictueuse, en me faisant complice de tels agissements.

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage

1 référence bibliographique

Pour en savoir plus sur ce jeu, pourquoi ne pas vous plonger dans un bon livre ou une bonne revue ?

Partager cette présentation

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage
Cliquez pour dupliquer cette page avec le sommaire et le menu dans une nouvelle fenêtre   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : François Haffner
Date de publication inconnue

 Signaler une amélioration

Vous pouvez signaler ici tout ce qui vous semble souhaitable pour améliorer cette présentation et, de manière générale, la qualité du site :
Merci de participer à améliorer le site !

 Sélections

Il existe trois types de sélections : Lorsque le jeu appartient à une sélection, son libellé est précédé du symbole . En cliquant sur ce symbole, le jeu est retiré de la sélection.
 
Lorsque le jeu n’appartient pas à la sélection, son libellé est précédé du symbole . Il suffit de cliquer sur ce symbole pour que le jeu soit ajouté à la sélection.
 
Vous pouvez créer, modifier ou supprimer une sélection, ainsi que créer ou gérer vos groupes depuis le menu “membre” en haut de la page.

 Mémo perso

Si vous le renseignez et comme l’indique son nom, le mémo perso, ne peut être vu que par vous-même.
Il apparaît dans les tableaux issus de tris ou d’une recherche ().
Il est également possible de faire une recherche avancée sur un ou plusieurs mots du mémo perso, par exemple, rechercher tous les, jeux où l’on a inscrit en mémo « offrir à Tatie Germaine »
Profil / préférences
Modifier vos coordonnées et vos préférences
Accéder à la gestion des liens externes
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Dupliquer cette page
dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet
Recherche ludique multi-sites
Rechercher ce jeu sur plusieurs sites ludiques, à l’aide de Google
Parler de ce jeu sur Facebook
Il suffit de cliquez ici
Envoyer un courriel à un(e) ami(e)
pour lui signaler cette présentation
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Pour créer un lien vers cette présentation :
— ouvrir JeuxSoc sur cette page : http://jeuxsoc.fr/fiche/petim
— afficher la page seule (sans cadres) : http://jeuxsoc.fr/jeu/petim.0.0
Cliquez pour afficher
les jeux de cette sélection
dans le sommaire à gauche
 
espace membre

Vous n'êtes pas connecté(e)