2 “J”
Des jeux qui m’ont beaucoup plu !
Nom du jeu The Resistance
Auteur Don Eskridge  
Éditeur ou distributeur

 Éditeur ou distributeur

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Indie Boards & Cards  
Année 2010
Nombre de joueurs 5 à 10
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

enfants, ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

30 min
Caractéristiques cartes, innovation
Mécanismes ambiance, gain par déduction, minorité informée, objectif secret
Règle du jeu  sur JeuxSoc
Liens externes rapides
Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage

The Resistance est basé sur le même principe que Mafia : une majorité non informée se bat contre une minorité informée. Mais là s'arrête la ressemblance.

L'auteur de The Resistance ne s'est pas contenté de plaquer un système éprouvé sur un nouvel univers, en y ajoutant simplement quelques personnages particuliers. Son jeu est profondément différent. Une seule phase « Nuit », en début de partie, permet aux traitres infiltrés dans la résistance de prendre connaissance les uns des autres. Après quoi, il n'y aura plus de phase où les traitres pourront se concerter.

L'autre différence importante, c'est le but du jeu. Il ne s'agit plus d'éliminer le camp adverse, mais de réussir ou rater trois missions, selon le camp auquel on appartient. Un résistant réussit toujours ses missions, tandis qu'un traitre peut décider de les saboter ou non, selon la tactique qu'il adopte.

La progressivité des missions et de leur difficulté est bien étudiée. Toutefois, on peut regretter que l'objectif des saboteurs soit presque trop facile, surtout dans les configurations à sept, huit et dix joueurs, où la proportion d'espions est importante. Il peut être intéressant d'atténuer leur force en utilisant une variante.

Variantes

Variante proposée par Bruno Faidutti

Sur son site (voir lien ci-dessous), Bruno Faidutti écrit : « À 7 joueurs et plus, même en utilisant les cartes action, la résistance semble avoir bien peu de chances de l’emporter. Je propose donc, pour handicaper très légèrement les espions, que l’un d’entre eux – par exemple le barbu – ne soit pas connu des autres espions et ne connaisse pas ceux-ci. »

Variante JeuxSoc

Cette variante, dans le même esprit, me semble plus conforme aux techniques de cloisonnement des réseaux d'espionnage (si j'en crois les livres et les films que j'ai vus, car personnellement, je ne suis pas espion).

Pour 7 ou 8 joueurs : on distribue le barbu, un homme et une femme. Un réseau est composé du barbu et de la femme, un second réseau est composé du barbu et de l'homme. En début de partie, on procède à deux phases « Nuit » successives : lors de la première, le barbu et la femme se reconnaissent, lors de la seconde, le barbu et l'homme font de même. L'homme et la femme ne se connaissent donc pas.

Pour 9 joueurs : appliquer la règle.

Pour 10 joueurs : on procède comme pour 7 ou 8 joueurs, avec un second réseau composé du barbu et des deux hommes.

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage

1 référence bibliographique

Pour en savoir plus sur ce jeu, pourquoi ne pas vous plonger dans un bon livre ou une bonne revue ?

  • Afficher le sommaire des jeux abordés
    dans « Plato n°41 »
    Plato n°41

Partager cette chronique

Haut · Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Liens · Partage
Cliquez pour dupliquer cette page avec le sommaire et le menu dans une nouvelle fenêtre   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette chronique ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : François Haffner
Publié le 20 mars 2011

 Signaler une amélioration

Vous pouvez signaler ici tout ce qui vous semble souhaitable pour améliorer la présente chronique et, de manière générale, la qualité du site :
Merci de participer à améliorer le site !

 Sélections

Il existe trois types de sélections : Lorsque le jeu appartient à une sélection, son libellé est précédé du symbole . En cliquant sur ce symbole, le jeu est retiré de la sélection.
 
Lorsque le jeu n’appartient pas à la sélection, son libellé est précédé du symbole . Il suffit de cliquer sur ce symbole pour que le jeu soit ajouté à la sélection.
 
Vous pouvez créer, modifier ou supprimer une sélection, ainsi que créer ou gérer vos groupes depuis le menu “membre” en haut de la page.

 Mémo perso

Si vous le renseignez et comme l’indique son nom, le mémo perso, ne peut être vu que par vous-même.
Il apparaît dans les tableaux issus de tris ou d’une recherche ().
Il est également possible de faire une recherche avancée sur un ou plusieurs mots du mémo perso, par exemple, rechercher tous les, jeux où l’on a inscrit en mémo « offrir à Tatie Germaine »
Profil / préférences
Modifier vos coordonnées et vos préférences
Accéder à la gestion des liens externes
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Dupliquer cette page
dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet
Recherche ludique multi-sites
Rechercher ce jeu sur plusieurs sites ludiques, à l’aide de Google
Parler de ce jeu sur Facebook
Il suffit de cliquez ici
Envoyer un courriel à un(e) ami(e)
pour lui signaler cette chronique
 
Cette option est réservée aux membres inscrits
Cliquez pour vous connecter…
Pour créer un lien vers cette chronique :
— ouvrir JeuxSoc sur cette page : http://jeuxsoc.fr/resis
— afficher la page seule (sans cadres) : http://jeuxsoc.fr/jeu/resis.0.0
Cliquez pour afficher
les jeux de cette sélection
dans le sommaire à gauche
Cliquez ici pour accéder
à la page de sélection rapide
par ordre alphabétique
 
espace membre

Vous n'êtes pas connecté(e)