coup de cœur
Des jeux bien au-dessus du lot, dont on ne se lassera pas de sitôt...
Le nombre est volontairement limité.
Nom du jeu
alias
Twixt
Imuri
Auteur Alex Randolph  
Éditeurs ou distributeurs

 Éditeurs ou distributeurs

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

3M  
Avalon Hill  
Dujardin  
Kosmos  
Schmidt  
Selecta Spel en Hobby b.v.  
Année 1962
Nombre de joueurs 2
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

enfants, ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

30 min
Caractéristiques jeu de pions, tablier carré et pions
Mécanismes combinatoire à information parfaite, gain par chemin, maîtrise
prix ludique Spiel des Jahres

 Spiel des Jahres

Le Spiel des Jahres (Jeu de l’Année) est décerné chaque année en Allemagne par un jury de journalistes spécialisés.

Sélectionné 1979
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Liens externes rapides

Twixt est avec Hex au sommet des jeux de connexion.
Le principe est simple : relier ses deux côtés du tablier avec une chaîne ininterrompue de pions. La principale innovation de Twixt, par rapport à son grand-frère, réside dans le type de connexion utilisé. Les pions sont reliés entre eux, non pas en se trouvant dans des cases adjacentes, mais en se trouvant espacés par un saut de cavalier des Échecs.

     

Chacun à son tour pose un poteau puis, s'il le souhaite et s'il en a la possibilité, il peut poser des liaisons entre des poteaux espacés de ce fameux saut de cavalier. Bien entendu, on ne peut plus passer par-dessus une liaison établie.

 

Un jeu aux règles très simples, auquel on pourrait jouer avec un papier et deux crayons, mais dont la présentation est tellement soignée (on peut faire de très beaux jeux de société en plastique), que ce serait un peu gâcher le plaisir.

Récemment réédité chez Kosmos, Twixt s'est rapidement hissé dans le top 50 des meilleures ventes de jeux, puis a de nouveau disparu du catalogue…


  À droite, Alex Randolph commençant une partie de son jeu

Un grand merci à Michel Boutin, spécialiste des jeux de pions, qui m'a offert ce classique incontournable.

Imuri

Quand on découvre Imuri, on se demande si on est en présence d'un jeu génial ou d'un honteux plagiat à peine déguisé.

 

De fait, et bien que la présentation soit différente, quand on ouvre une boîte d'Imuri et qu'on lit la règle, on est effectivement en présence du chef-d'œuvre d'Alex Randolph, Twixt.

L'« auteur » pouvait-il ignorer l'existence de Twixt, inventé en 1962 ? Si c'est le cas, il a recréé de toute pièce un jeu génial, déjà édité par de nombreuses sociétés dans le monde entier. Bravo ! Quel dommage qu'il n'ait pas pensé à des poteaux enfichables et à des ponts, au lieu des tours et des murailles qui bougent tout le temps.

Je le répète : Twixt est un jeu indispensable à toute ludothèque qui se respecte. Si vous n'en trouvez pas, rabattez-vous vers une copie d'Imuri qui devrait vous procurer des plaisirs assez voisins.

Je serais mauvaise langue si je ne signalais pas la différence fondamentale entre Twixt et Twixt. Le jeu d'Alex Randolph compte vingt-quatre cases de côté alors qu'Imuri, signé Klaus Munro et édité par Rhön-Plastik, en compte vingt-huit.

Ci-dessous, une version datant de 1990, avec les mêmes murs qu'Imuri, mais un nombre de cases correct et une mention claire de l'auteur. Cette édition est accompagnée d'un très épais livret théorique.

Twixt sur la pierre tombale d'Alex Randolph

Alex Randolph considérait Twixt comme son meilleur jeu. Il a donc souhaité que sa pierre tombale porte une simple mention : « Ci-git Alex Randolph Inventeur du TwixT » suivi de ses dates de naissance et de décès. Alex Randolph parlait couramment plusieurs langues mais le français était sa langue préférée. C'est pourquoi il a choisi cette langue pour son épitaphe.


Ci-git
ALEX RANDOLPH
Inventeur du Twixt
4-V-1922      27-IV-2004

La pierre ne comporte aucune référence ou symbole religieux. Un schéma de Twixt les remplace avantageusement.

Cliquez pour réafficher cette page avec le sommaire et le menu   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : François Haffner
Date de publication inconnue
Modifié le 5 février 2017