2 “J”
Des jeux qui m’ont beaucoup plu !
Nom du jeu Watizit
Auteur Hervé Marly  
Éditeur ou distributeur

 Éditeur ou distributeur

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Ravensburger  
 — Funny Game
Année 2017
Nombre de joueurs 3 à 8
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

enfants, ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

30 min
Mécanismes dessine et devine, expression
Thème humour, dérision
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Liens externes rapides

En France, tout ce qui n'est pas interdit est autorisé. Il est donc important d'informer la population sur ce qui est interdit. Les panneaux d'interdiction servent à cela.

Si vous voyagez à Singapour, vous pourrez rencontrer des panneaux comme celui présenté ci-contre. Chacun comprend qu'il est interdit de mâcher un chewing-gum.

Watizit vous propose de dessiner des interdictions d'autant plus loufoques qu'elles sont tirées au hasard de trois paquets de cartes. Vous devez par exemple illustrer « Interdit aux zèbres de fumer dans le parking » ou « Interdit aux sculpteurs avec les yeux bridés ».

Pour jouer le jeu, il faut parvenir à illustrer l'interdiction en une seule image. D'ailleurs, a-t-on déjà vu des panneaux d'interdiction à vignettes ?

Un jeu bien déjanté qui plaira surtout aux joueurs un peu extravertis.

Cliquez pour réafficher cette page avec le sommaire et le menu   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : François Haffner
Publié le 9 avril 2017
Correction : Paul Lequesne