coup de cœur
Des jeux bien au-dessus du lot, dont on ne se lassera pas de sitôt...
Le nombre est volontairement limité.
Nom du jeu Rallyman
Auteur Jean-Christophe Bouvier  
Éditeurs ou distributeurs

 Éditeurs ou distributeurs

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Intrafin  
Rallyman  
Année 2009
Nombre de joueurs 1 à 4
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

1 h
Caractéristiques innovation, tablier modulaire
Mécanisme course
Thèmes automobiles, transports
Emplacements étagère R, rayon R
prix ludique Festival Chamboultou

 Festival Chamboultou

Les Chamboultou, décernés par le public et un jury de joueurs, récompensent des jeux publiés dans l’année.

Chamboultou d’or 2010
Chamboultou du public 2010
Site officiel  Site officiel
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Vidéorègle  chez Yahndrev
Liens externes rapides
Une présentation par Pierre Bertin  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

Difficile de décrire Rallyman quand on connaît très bien son auteur, et parmi mes trop nombreux métiers (ce qui est très mal vu en France…) il en est un où je me fais un honneur particulier de pratiquer le plus d’objectivité possible, pour ne pas ressembler à tous ces « fameux » confrères ou consœurs qui n’ont pas spécialement besoin de « vivre en couple » avec un responsable politique pour présenter une totale absence de moralité professionnelle. Les coupables se reconnaîtront aisément…

Quand le doute d’un recul nécessaire à une saine critique m’envahit cela déclenche un curieux effet et gare à moi pour mes pauvres amis !

Cela ne sera pas nécessaire pour Jean-Christophe Bouvier (l’auteur) car son jeu est rare, d’abord par le thème qu’il aborde, le rallye, une des plus belles disciplines des sports mécaniques jusqu’ici presque absente des jeux de société. Si la quasi-totalité des jeux de société superposent divers ludèmes à un thème, pour Rallyman, c’est à un véritable passionné et acteur du monde des rallyes que revient l’incroyable réussite de « coller » parfaitement de subtils mécanismes à sa passion.

Maintenant, expliquons.

Connaissez-vous un jeu de course où l’on se préoccupe des temps intermédiaires ?
Est-ce raisonnable de faire une course sur un plateau de jeu sans jamais être au même moment au même endroit ?
Avez-vous déjà passé les vitesses de votre bolide à quatre roues motrices à l’aide d’un simple choix de dés avec le risque constant de partir dans le décor ?
Vous êtes-vous déjà réservé des « bonus-secondes » pour privilégier une « grosse attaque » stratégique lors d’une série de spéciales chronométrées ?

Non ? Eh, bien jouez à Rallyman et même, et surtout, si vous ne connaissez rien à l’étonnante aventure des rallyes du championnat du monde, vous allez faire une sacré découverte.

Signalons que ce jeu, je le répète rare, passionnera même les joueurs totalement allergiques à la course automobile parce que c’est un vrai jeu de joueurs, de parieurs et d’amoureux du risque. Cependant, il faut impérativement (un vague défaut…) dès les premières parties, jouer intégralement la règle, c'est-à-dire avec les trois spéciales complètes, la « grosse attaque » et bien appliquer les incontournables informations liées aux prises de temps intermédiaires.

Vous m’en direz des nouvelles !

Édition 2011

Rallyman Dirt

Cliquez pour réafficher cette page avec le sommaire et le menu   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
 : escaleajeux.fr/fiche/rallm
Rédaction : Pierre Bertin
Publié le 5 décembre 2010