2 “J”
Des jeux qui m’ont beaucoup plu !
Nom du jeu Santiago
Auteurs Claudia Hely  
Roman Pelek  
Éditeurs ou distributeurs

 Éditeurs ou distributeurs

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Amigo Spiele  
Gigamic  
Année 2003
Nombre de joueurs 3 à 5
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

1 h
Mécanisme enchères
Thèmes légumes, plantes, urbanisme, construction
Emplacements étagère S, rayon S
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Résumé  sur Jeuresume
Liens externes rapides

Santiago est pour moi l'un des meilleurs jeux apparus au salon d'Essen 2003. Et pourtant, le jeu comporte des phases d'enchères et les enchères, je commence un peu à en souper tant elles ont tendance, chez certains auteurs, à remplacer l'imagination.

Ceci dit, les enchères sont ici à la fois simples et rapides. Chacun indique combien il est prêt à payer pour jouer avant les autres. Mais on peut choisir de ne pas enchérir ou d'enchérir très peu, auquel cas on se retrouve à creuser des canaux.

Les joueurs prennent, dans l'ordre du tour déterminé par les enchères, des cultures qu'ils plantent dans des champs. Puis il faut irriguer ces champs sans tarder. C'est alors que l'ouvrier intervient. Chacun lui propose une somme et un emplacement. L'ouvrier choisit alors le contrat qui lui plaît, et encaisse l'argent. Il peut aussi travailler à son compte : dans ce cas, il doit payer son écot à la caisse, mais il peut alors construire le canal de ses rêves.

Le jeu est fluide, rapide et intelligent. Chacun comprend rapidement ce qu'il doit faire, et ce dès la première partie. Si, comme moi, vous craignez un peu les jeux bourrés d'enchères, ne passez pas à côté de l'excellent Santiago : elles ne sont pas l'essentiel du jeu. Quant à moi, j'y joue quand vous voulez !

Cliquez pour réafficher cette page avec le sommaire et le menu   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
 : escaleajeux.fr/fiche/santi
Rédaction : François Haffner
Date de publication inconnue