coup de cœur
Des jeux bien au-dessus du lot, dont on ne se lassera pas de sitôt...
Le nombre est volontairement limité.
Nom du jeu
alias
Le Lièvre et la Tortue
Hase & Igel
Auteur David Parlett  
Éditeurs ou distributeurs

 Éditeurs ou distributeurs

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

Abacusspiele  
Gibsons Games  
Intellect Games  
Ravensburger  
Année 1973
Nombre de joueurs 2 à 6
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

enfants, ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

1 h
Caractéristique innovation
Mécanisme course
Thèmes animaux, animaux de la ferme, animaux sauvages, contes, hérissons, porcs-épics, lapins, lièvres, légumes, littérature, plantes, tortues
prix ludique Spiel des Jahres

 Spiel des Jahres

Le Spiel des Jahres (Jeu de l’Année) est décerné chaque année en Allemagne par un jury de journalistes spécialisés.

Jeu de l’année 1979
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Résumé  sur Jeuresume
Liens externes rapides

Le Lièvre et la Tortue est un jeu de course qui sort véritablement de l'ordinaire. De très nombreux ludophiles (ou ludologues ? ou ludopathes ?) considèrent qu'il s'agit tout simplement du premier jeu de société moderne.

À l'aide de cartes points (des carottes), vous devez parvenir le premier à l'arrivée, en surveillant sans cesse la progression de vos adversaires.

Un mécanisme original favorise les concurrents à la traîne, et vous ne devrez tenter une échappée que si vous êtes sûr de vous.
 
Le graphisme enfantin de ce jeu l'a beaucoup desservi auprès du public, et c'est dommage.
De nombreux fans souhaitent une réédition prochaine de ce grand jeu.

En attendant, pour ceux qui, comme moi, l'auraient perdu et n'ont plus qu'une édition étrangère, voici les règles en français. (merci à Michèle, Arnaud et Denis).

Tableau de résolution des cases lièvres

Dans la dernière édition 2000, chez Abacusspiele, et pour des soucis d'internationalisation, les cartes « Lièvre » ont été supprimées et remplacées par un tableau de résolution dé/position. Ce tableau, sur le même esprit que le tableau original de 1973, modifie le style du jeu, en retirant l'élément mémoire. Certains joueurs repéraient les cartes intéressantes et allaient sur le lièvre quand ils savaient qu'elles allaient ressortir. Par ailleurs, le tableau favorise les derniers joueurs par rapport aux premiers.

Vous aurez deviné que, personnellement, je préfère utiliser ce tableau plutôt que les cartes. C'est ce tableau qui vous est proposé à la fin des règles. Vous trouverez deux versions : la version originale de 1973 (avec probablement une erreur sur la ligne 1) et la version de l'édition 2000.

Histoire du jeu

1973 Intellect Games
(Royaume-Uni)

Première parution en novembre.
Tous les éléments du futur best-seller sont déjà présents.

Les cartes « Lièvre » sont simplement 6 cartes numérotées de 1 à 6, remplaçant un dé. Il faut se reporter à un tableau pour connaître leur effet selon son rang dans la course. Cette idée sera abandonnée par Ravensburger puis reprise par Abacusspiele.

1979 Ravensburger
(Allemagne)

Le dessin est romantique à souhait, ce qui lui vaut de très mauvaises ventes en dehors des surfaces spécialisées.
Il obtient le premier Spiel des Jahres jamais décerné.

1987 Gibson Games
(Royaume-Uni)

Le jeu reprend son aspect victorien original.

2000 Abacusspiele
(Allemagne)
Rio Grande Games
(États-Unis)

Les illustrations sont de l'incontournable Franz Vohwinkel.

Les nostalgiques regrettent les dessins romantiques qu'ils aimaient tant.

Une nouvelle génération découvre le jeu et est surpris d'apprendre qu'il a été inventé il y a plus de 30 ans, en 1969 précisément, tant le jeu a gardé toute sa modernité.


Comble du succès !
Le jeu a même connu des éditions pirates, dont cette copie absolument hideuse et d'origine tchèque que je vous laisse admirer.

On notera que le nombre de cases du circuit a augmenté considérablement, et que les salades sont devenues des pommes. Le reste du jeu est inchangé : même nombre de cartes, sauf qu'elles sont illisibles !



Cliquez sur la photo pour agrandir


Cliquez sur la photo pour agrandir


Cliquez sur la photo pour agrandir

Merci à David Parlett, qui m'a autorisé à utiliser ses images et informations sur mon site.
Merci à Christian, qui m'a gentiment offert l'édition tchèque pirate.
Merci à Frédéric, qui m'a gentiment offert l'édition originale.

Tous les jeux
 

Chapitre : Jeux thèmatiques

LE LIÉVRE ET LA TORTUE

Éditeur : Ravensburger (F) et Intellect Games (GB)

Joueurs : 2 à 6

Durée : 1 heure et plus

Matériel : 
  • Une piste de jeu pliable en carton fort (50 x 65 cm)
  • 6 pions de bois
  • 90 cartes "carottes"
  • 18 cartes "salades"
  • 12 cartes "lièvres"
  • 6 tableaux de consommation de carottes.

But du jeu : Atteindre le premier la ligne d'arrivée en possession de moins de 10 "carottes" et sans "salade".

 

Comment jouer : Le Lièvre et la Tortue ressemble à première vue au jeu de l'Oie. Comme lui, c'est un jeu de parcours. Maïs la différence fondamentale est qu'ici la progression de chaque joueur n'est pas déterminée par le hasard (dés), mais est dictée par son seul choix. C'est donc un jeu de stratégie. Les carottes représentent l'énergie nécessaire à la progression des joueurs. Ainsi, il faut 1 carotte pour avancer de 1 case, 3 pour 2 cases, 6 pour 3 cases et ainsi de suite.
  Comme les réserves de carottes de chaque joueur sont limitées, il doit choisir une vitesse "raisonnable". D'autre part, il arrive un moment où il doit "refaire le plein". Il peut récupérer des carottes en reculant à bon escient ou en pariant sur sa position par rapport à ses concurrents. D'autre part, il peut convertir ses salades en carottes. C'est même une obligation, car il doit passer la ligne d'arrivée sans carte salade en main.

Commentaire : Sous une présentation "superbe" qui pourrait laisser penser à un jeu enfantin, voire puéril, se cache un magnifique jeu de réflexion.

Notre verdict :

  • Clarté des règles : 8/10
  • Originalité : 8/10
  • Présentation : 9/10
 Facile Complexe 
 Chance Habilité 
  • Note globale : 8½/10

 

© 1978 Science et Vie
     Hors-série : Les jeux de réflexion
     Banc d'essai, pages 95 à 160

Cliquez pour réafficher cette page avec le sommaire et le menu   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : François Haffner
Date de publication inconnue