1 “J”
Des jeux auxquels j’ai trouvé un certain intérêt.
Nom du jeu
alias
Qubic
Q4
Quad
Space Lines
Tetrano
Auteurs Raul Perez  
Maxime Vial  
Éditeurs ou distributeurs

 Éditeurs ou distributeurs

En principe, l’éditeur décide et finance la conception et la fabrication du jeu, tandis que le distributeur assure la diffusion de ce jeu auprès des revendeurs de sa zone géographique.
Parfois, l’éditeur et le distributeur ne font qu’un, parfois non. Mais tout n’est pas toujours aussi simple...

domaine public  
Abalone  
Invicta Games  
MB - Milton Bradley  
Talent, Cachet !  
Tetrano  
Année 1953
Nombre de joueurs 2
Public

 Public

On entend par « bambins » les très jeunes joueurs d'âge préscolaire, et par « enfants » les jeunes joueurs sachant lire et compter.

enfants, ados, adultes
Durée d’une partie

 Durée d’une partie

La durée est donnée à titre indicatif et peut différer de celle indiquée par l’éditeur.

30 min
Caractéristiques jeu de pions, tablier carré et pions, tablier 4 x 4 cases et pions, tablier volumique et pions, traditionnel ou issu de…
Mécanismes combinatoire à information parfaite, gain par arrangement, maîtrise
Emplacements étagère Q, rayon Q
Règle du jeu  La règle à l’Escale à jeux
Liens externes rapides

Les jeux d'alignement en trois dimensions souffrent d'une terminologie incertaine. En dehors des noms de marques déposées, on a du mal à distinguer des créations aux principes assez différents.

Le Tic-Tac-Toe désigne généralement un jeu d'alignement basique se pratiquant sur un tablier de 3 × 3 cases. Il convient donc certainement de réserver le nom 3D Tic Tac Toe au jeu d'alignement se pratiquant dans un cube de 3 × 3 × 3 emplacements. Cela n'empêche pas que de nombreux jeux d'alignement en trois dimensions se jouant sur un cube de 4 × 4 × 4 emplacements s'appellent souvent des « 3D Tic Tac Toe ».

Pour distinguer l'un de l'autre, je propose d'employer ici le nom de Qubic, correspondant à l'une des premières versions commerciales de ce jeu traditionnel, initialement publié par Parker en 1953.

Il se caractérise par les éléments suivants :

  • il se pratique sur un tablier en trois dimensions de 4 × 4 × 4 emplacements
  • on joue à deux joueurs
  • il est possible de jouer sur l'un quelconque des soixante-quatre emplacements

La partie se termine de deux façons possibles :

  • soit dès le premier alignement de quatre pièces
  • soit en jouant la totalité des cases, le vainqueur étant celui qui a créé le plus d'alignements.

Parfois, il est proposé de jouer à plus de deux joueurs, mais cela ne présente que peu d'intérêt car les parties nulles sont alors très fréquentes.

N.B. : Pour le jeu similaire, mais sur trois tabliers de 3 × 3 cases, voir Triola.

Qubic - Quad - Space Lines

L'adaptation la plus fréquente est celle constituée de quatre tabliers superposés à l'aide de colonnettes. La version Invicta, Space Lines, date de 1964. La version Parker, Qubic, date elle de 1953.

 
Crédit photo de droite : Daniel U. Thibault sur BoardGameGeek

Quad

Quad présente une originalité : les tabliers ne sont pas reliés par quatre colonnettes, mais par une seule colonne centrale. Cela ne change pas fondamentalement le jeu, mais permet une réutilisation, utile comme présentoir à cacahuètes.

3 Dimensional Tic Tac Toe - Q4

Pour éviter la fragilité des quatre tabliers superposés, d'autres éditeurs ont envisagé de les placer côte à côte. L'idée est bonne : elle permet en particulier de commercialiser un jeu peu coûteux sous forme de carnet de papier.

 

Q4 est posé à plat lors du déroulement de la partie. L'empilement n'est réalisé que lorsqu'un joueur prétend avoir gagné, et uniquement pour vérifier.

Quand on voit la qualité proposée — billes en verre, tabliers translucides empilables — on reste un peu déçu du peu d'exploitation qui en est fait au travers de la règle. Alors que le matériel se prêtait aisément à toutes sortes de galipettes intellectuelles, comme des rotations ou des interversions de tabliers, l'auteur a choisi de ne mettre en œuvre que les capacités des joueurs à raisonner en trois dimensions, ce qui présente cependant pour beaucoup de personnes une réelle difficulté.

Chacun aura à cœur d'imaginer d'autres règles utilisant pleinement le matériel en faisant jouer, pourquoi pas, la quatrième dimension.

Tetrano

Le Qubic a connu de multiples adaptations, essentiellement informatiques. On l'a vu, la difficulté est de disposer de quatre tabliers de jeu tout en restant visible.

La bonne idée de Maxime Vial a été de ne conserver qu'un seul tablier, et de simuler la hauteur avec quatre types de pions de diamètre variable. C'est ainsi qu'est né Tetrano.

Chaque joueur pose à son tour un anneau sur une case du tablier. Le but est d'être le premier à aligner quatre anneaux orthogonalement ou en diagonale. Les anneaux peuvent ainsi être :

à l'horizontale sur un même niveau ; à la verticale sur une seule case ; en diagonale montante ou descendante.

Le matériel est remarquable d'ingéniosité : sur la magnifique boîte en bois, le tablier forme couvercle. À l'intérieur, un logement permet de ranger les pièces : des joints plats d'étanchéité  dans la première version, remplacés par la suite par des anneaux en plastique.


  La version la plus récente de Tetrano.

Qubic ou Sogo ?

On confond parfois le Qubic ou Tetrano avec un jeu très similaire édité sous le nom de Sogo, Puissance 4 advance, Puissance 16, etc.
La différence essentielle entre les deux réside dans la faculté de jouer au niveau de son choix ou non. Dans le Sogo, il n'est possible de jouer à un étage supérieur que si les étages inférieurs sont déjà remplis. Dans Tetrano, on peut immédiatement jouer au niveau de son choix.

Chacun choisira le jeu qui lui plaît le plus. Mais avec Tetrano, on peut jouer au Sogo alors que l'inverse n'est pas possible. Dans l'un ou l'autre, il existe deux règles de gain : le vainqueur est soit celui qui est le premier à aligner quatre pièces, soit celui qui aura réalisé le plus d'alignements en fin de partie. Ma préférence va nettement à la première règle, plus incisive et beaucoup plus interactive.

Tous les jeux
 

Chapitre : Jeux abstraits tactiques

SPACE LINES

Éditeur : Invicta

Joueurs : 2 ou 3

Durée : de 5 à 15 minutes

Matériel : 
  • Une matrice en 3 dimensions, 4 x 4 x 4, composée d'une base noire, de 3 plateaux transparents et de 6 supports
  • 90 pions (rouges, bleus, jaunes)

But du jeu : Comme au morpion, dont Space Lines est l'adaptation en 3 dimensions, on peut choisir entre 2 règles : soit être le premier à avoir aligné 4 pions de sa couleur, soit réaliser le plus grand nombre d'alignements de 4 pions.

 

Comment jouer : À tour de rôle, chaque joueur place un pion de sa couleur sur un des emplacements de la matrice.

Commentaire : À trois, le jeu est nettement plus difficile qu'à deux car il faut compter sur I'alliance de ses deux adversaires lorsqu'on est sur le point de réaliser un alignement.
Un bon jeu d'apéritif qui permet d'agréables parties rapides.
De présentation très soignée, Space Lines peut rester en permanence au salon... prêt pour une partie.

Notre verdict :

  • Clarté des règles : 10/10
  • Originalité : 3/10
  • Présentation : 9/10
 Facile Complexe 
 Chance Habilité 
  • Note globale : 7/10

 

© 1978 Science et Vie
     Hors-série : Les jeux de réflexion
     Banc d'essai, pages 95 à 160

Cliquez pour réafficher cette page avec le sommaire et le menu   Revenir à l’accueil

Toutes les coordonnées
pour joindre JeuxSoc
Vous voulez imprimer cette présentation ?
Cliquez ici pour faire disparaître les menus du haut et de gauche
Rédaction : François Haffner
Date de publication inconnue